Sainte Agnès de Poitiers, abbesse

Élevée à la cour de la reine Radegonde épouse de Clotaire, Agnès suivit celle-ci lorsqu’elle obtint le droit de se retirer dans le monastère de la Sainte-Croix de Poitiers. Bientôt la reine Radegonde et les autres moniales, admirant les vertus d’Agnès la choisirent comme abbesse. Agnès reçut la bénédiction abbatiale de l’évêque de Paris, saint Germain. Ayant eu l’occasion d’aller à Arles et d’y rencontrer des religieuses elle adopta leur règle qu’avait établie saint Césaire d’Arles. Sous son gouvernement, vécut sainte Disciole (ou Diosciole), vierge, nièce de saint Sauve évêque d’Albi, qui laissa le souvenir d'une religieuse humble et disponible. Agnès gouverna le monastère de la Sainte-Croix jusqu’à sa mort en 588.

Haut de page