Bienheureuse Micheline Metelli

Micheline MetelliA douze ans elle épouse un Malatesta, de la famille ducale de Rimini. Veuve à vingt ans, ayant perdu son unique enfant, elle devient tertiaire franciscaine, mendiant son pain. Sa belle-famille l'enferma, les fers aux pieds sous prétexte qu'elle était devenue folle. Ses gardiens la libérèrent en inventant que c'était un ange qui était venu la libérer alors que la population protestait que sa seule folie avait été de vouloir suivre l’Évangile à la lettre comme saint François. Elle continua donc l'œuvre d'évangélisation de sa ville de Pesaro, multipliant les bonnes œuvres à l'égard des pauvres et des lépreux. Elle mourut au retour d'un pèlerinage en Terre Sainte le 19 juin 1356.

Haut de page