Saint Albert le Grand, évêque et docteur de l'Eglise

St Albert le Grand par Thomas de ModeneOriginaire de Bavière, il est passionné dès son plus jeune âge par les sciences (biologie, mathématiques, astronomie, etc.) ; il décide en 1222 de partir étudier ces disciplines à l’Université de Padoue, en plus du droit et de la philosophie. Il renonce à une brillante carrière politique pour rejoindre les dominicains l’année suivante. Il est ensuite invité à compléter ses études théologiques à Bologne. Il est ordonné prêtre en 1228. Il enseigne ensuite en Allemagne puis à Strasbourg. A partir de 1245 et pendant huit ans, il est maître de théologie au couvent Saint-Jacques de Paris. Parmi ses élèves se trouve le futur saint Thomas d’Aquin, qui accompagne Albert lorsque ce dernier rentre à Cologne. Élu provincial, il est bientôt envoyé en mission en Pologne. De retour en Allemagne, il est nommé évêque de Ratisbonne en 1260. Parallèlement, il consacre une grande partie de sa vie à l’écriture de nombreux ouvrages théologiques. Il meurt à Cologne en 1280.

Haut de page