Bienheureuse Véronique Negroni de Binasco

Veronique de BinascoFille d’un couple de paysans très pauvres demeurant près de Binasco, dans la région de Milan. Comme elle doit travailler aux champs pour aider sa famille, elle ne peut pas fréquenter l’école ni apprendre à lire, ce qui ne l’empêche pas de s’adonner de manière intensive à la prière. Très attirée par la vie religieuse, elle demande à être admise chez les sœurs augustines de Milan et, pour cela, elle dut pendant plus de trois ans apprendre à lire et à écrire, ce que son travail ne lui permettait de faire que la nuit. Elle est finalement autorisée à entrer au couvent trois ans plus tard. À partir de ce moment, elle est témoin de nombreux phénomènes d’extase, le Christ et la Vierge Marie lui apparaissent fréquemment. Elle meurt en 1497.

Haut de page