Saint Hilaire, évêque et docteur de l'Eglise

Saint Hilaire et Saint MartinProbablement né païen en 310, dans une famille aristocratique d’Aquitaine, il se convertit à l'issue d'un processus de recherche de la vérité. A trente ans, il demande le baptême. Son envergure le désigne à l'attention des fidèles. Il est élu évêque de Poitiers, sa ville natale et rencontre saint Athanase d'Alexandrie, alors en exil en Gaule pour sa lutte contre l'hérésie arienne. Associé à son combat, Hilaire est exilé en Phrygie et découvre la théologie grecque. De retour en Gaule, il fera triompher à la fois l'orthodoxie et la paix religieuse. En accueillant saint Martin, pour fonder le monastère de Ligugé, il favorisa l'instauration du monachisme en Gaule. Dans son magistral "Traité sur la Trinité", il a le premier fait entrer, dans la langue latine, les subtilités et les délicatesses de la langue grecque. Il mourut en 367.

Haut de page