Saints Cyrille, moine, et Méthode, évêque

Saints Cyrille et MethodeLes deux frères Constantin (né vers 827) et Méthode (né vers 815), originaires de Thessalonique, furent envoyés chez les Khazars puis en Moravie par le patriarche de Constantinople pour y annoncer le Christ. Pour évangéliser les peuples slaves, Constantin (Cyrille, de son nom de religieux) créa un alphabet adapté à leur langue, l'alphabet glagolitique (en son honneur, son nom sera donné plus tard à l’actuel alphabet oriental : l'alphabet cyrillique). En 868, ils allèrent à Rome faire le point de leurs travaux avec le pape. Constantin y mourut le 14 février 869. Quant à Méthode, ordonné archevêque de Sirmium, il repartit évangéliser les Slaves auprès desquels il mourut à Valehred en Moravie, le 6 avril 885. En butte à l’hostilité du clergé franc, Cyrille et Méthode furent fidèles à Constantinople, leur Église d’origine, et en étroite communion avec celle de Rome qui les appuya en la personne du pape Adrien II. Cette double obédience justifie le titre de co-patrons de l’Europe que leur donna le pape slave Jean-Paul II.

Haut de page