Saints moines de Saint-Sabas, martyrs

Au début du VIIe siècle la laure de Saint-Sabas dans les gorges du Cédron en Palestine comptait plus de 150 moines. Lorsqu’en 614 le roi des perses Chosroès envahit la région la plupart des moines quittèrent leur monastère pour un lieu plus sûr, au-delà du Jourdain, dans les monastères d’Augustopolis ou de Pétra. Néanmoins une petite cinquantaine d’entre eux refusèrent de partir pour continuer à prier dans ce lieu chargé d’histoire et de foi. Profitant de la désorganisation créée par l’arrivée d’une armée ennemie, des arabes nomades de la région envahirent le monastère. Ils martyrisèrent les moines pour leur faire avouer l’endroit où ils cachaient leurs supposées richesses. L’un après l’autre ils décapitèrent 44 moines et les abandonnèrent là.

Haut de page