Saint Rambert, martyr

Saint RambertRambert, né dans une famille franque de très haute extraction, fut élevé à la Cour du roi de Neustrie, tout rempli de l'amour de Dieu. Poursuivi de la haine du maître du palais Ebroïn, il fut assassiné sur son ordre vers l'an 680 au lieu-dit Bebro, où le serviteur de Dieu Domitien (cf 1er juillet) avait construit un petit oratoire en l'honneur de Saint Genès, martyr. Enseveli sur place, le saint martyr y accomplit de si célèbres miracles que le village reçut le nom de Saint-Rambert-en-Bugey.

Haut de page