Saint Théodose le Cénobiarque

Saint Theodose le Grand le CenobiarqueNé à Garissos en Cappadoce, Théodose partit jeune au désert de Palestine, attiré par la vie monastique, riche seulement d’une remarquable connaissance des Écritures que lui avait valu l’ordination comme lecteur dans son très jeune âge. Suivant les conseils de Siméon le Stylite, Théodose opta pour la vie solitaire et se réfugia dans le désert de Juda, où il vécut seul dans une grotte pendant plus de trente ans.
Sa renommée fut telle qu’il attira bien des disciples et de très nombreux pèlerins. Théodose fonda un grand monastère de cénobites dans les environs de Bethléem et y accueillit des centaines de moines de diverses nationalités et de traditions liturgiques différentes; pour eux, il fit bâtir quatre églises différentes, pour qu’il fût possible, dans son monastère, de prier en même temps en grec, en syriaque et en arménien.
Théodose s’employa tout particulièrement à alléger les maux de ceux qui souffraient. Engagé dans la difficultueuse réception du Concile de Chalcédoine, il défendit la foi orthodoxe avec saint Sabas, avec lequel il était lié par une profonde amitié. Pour le courage dont il a fait preuve jusque dans son âge avancé pour défendre la foi, quand il mourut plus que centenaire en 529, le patriarche de Jérusalem voulut présider en personne la cérémonie de ses funérailles.

Haut de page