Saint Isidore le Laboureur

Saint Isidore le laboureurIsidore naquit à Madrid en 1080, en Espagne, de parents très pauvres qui ne purent le faire étudier, mais lui apprirent à aimer Dieu et à détester le péché.
Quand il fut en âge de travailler, il se plaça comme laboureur chez un riche habitant de la ville, nommé Jean de Vargas.
Plus tard, il épousa une femme aussi pauvre et aussi vertueuse que lui, Marie Torribia, connue en Espagne comme sainte Maria de la Cabeza (Sainte Marie de la Tête) et ils eurent un enfant auquel ils enseignèrent le service de Dieu.
Isidore assistait chaque jour à la messe avant de prendre son travail et le dimanche était intégralement consacré à la prière.
Des ouvriers jaloux l’ayant accusé de négliger son travail pour se consacrer à la prière, son patron l’ayant observé en secret, constata que les bœufs d’Isidore continuaient leur labeur pendant que celui-ci priait. Il se convertit et le nomma régisseur.
Isidore mourut avant sa femme vers 1130. Il est le saint patron de Madrid et d’autres villes d’Espagne mais aussi celui des laboureurs et des agriculteurs.

Haut de page