Sainte Marie l’Égyptienne

Sainte Marie l'egyptienneNée en Égypte vers 343, elle échappe à ses parents à l'âge de douze ans pour aller vivre une vie de débauche à Alexandrie. Partie avec un groupe de pèlerins à Jérusalem, elle s'employa à les pervertir, mais, arrivée au Saint-Sépulcre, elle resta clouée sur le seuil et, découvrant l'abîme de ses péchés, s'en remit à la Vierge. Après s'être approchée des sacrements, elle fut guidée par Notre-Dame au désert où elle vécut près de cinquante ans dans la pénitence la plus austère. Le moine Zozime qui venait lui apporter la communion chaque jeudi Saint aux dernières années de sa vie la trouva morte dans sa cellule en 421 ou 422.

Haut de page