Saint Eustase, abbé

Disciple de saint Colomban, saint Eustase lui succéda en 611 comme abbé de Luxeuil (Franche-Comté). Les instructions qu’il donnait à ses religieux, touchant la mortification, la charité mutuelle et l’oraison étaient soutenues par son exemple personnel. C’est pourquoi elles portèrent de nombreux fruits. À sa mort en 629 il était le père de près de six cents moines. Lorsqu’il se vit fort avancé en âge, jugeant que l’heure de sa mort était proche, il quitta toutes ses fonctions et s’appliqua uniquement à la méditation de l’éternité.

Haut de page