Bienheureux Guillaume Apor, évêque et martyr

Bienheureux Guillaume AporGuillaume (Vilmos en hongrois) Apor naquit en Hongrie en 1892. Après des études au séminaire de Györ puis sa théologie à l’université jésuite d’Innsbruck, il est ordonné prêtre en 1915.

Nommé évêque de Györ en 1941 par le pape Pie XII, il dénonce sans relâche, au nom des principes évangéliques, les violences perpétrées contre les minorités et en particulier contre la communauté juive.

Au moment de la « libération » de son pays par les troupes russes, il accueille dans son évêché environ 300 réfugiés dont une centaine de jeunes filles et de femmes. Lorsqu’au soir du vendredi saint de 1945 les soldats russes envahissent l’évêché et commencent à s’en prendre aux femmes il intervient vigoureusement mais un officier tire sur lui plusieurs balles. Il agonisera pendant trois jours avant de décéder le lendemain de Pâques.

Haut de page