Sainte Julie Billiart

Sainte Julie Billiart

Née le 12 juillet 1751, à Cuvilly, un village au nord de Compiègne, Marie Rose Julie Billiart est la sixième des sept enfants d’un couple d’agriculteurs : Jean-François Billiart et Marie Debraine. Bien que peu instruite, à l’âge de sept ans, elle connaissait son catéchisme par cœur et réunissait d’autres enfants autour d'elle pour le leur faire réciter. A quatorze ans, elle fait vœu de chasteté et décide de se dévouer aux pauvres. Alors qu’elle a vingt-deux ans, son père est assassiné sous ses yeux ; le choc de cet événement la laissera partiellement paralysée. Malgré cela elle continue la catéchisation des enfants de sa paroisse. Après avoir échappé à la terreur révolutionnaire, elle fonde avec l’accord de l’évêque d’Amiens un nouvel institut « Les sœurs de Notre-Dame » pour l’instruction des jeunes filles, avec une dévotion particulière au Sacré-Cœur de Jésus. Plusieurs fondations voient alors le jour en France et en Belgique. En 1809, à la demande de l’évêque de Namur en Belgique, elle fait de son couvent de Namur le centre de sa congrégation. Elle y mourra le 8 avril 1816 après avoir fondé une quinzaine de couvents. Son corps repose dans la chapelle.

Haut de page