Saint Jules Ier, pape

Élu pape le 6 février 337 alors que l’hérésie arienne faisait rage, il garda avec ardeur la foi du Credo (symbole de Nicée Constantinople). Il tint en 340 un synode contre l’arianisme et convoqua en 342 le concile de Sardique (aujourd’hui Sofia). Il défendit saint Athanase contre ses détracteurs et l’accueillit dans son exil. Il mourut le 12 avril 352 et fut enseveli à Rome au cimetière de Calépode, sur la via Aurélia. En 790, le pape Adrien 1er transféra son corps en l’église Sainte-Marie du Transtevere où il repose aujourd’hui.

Haut de page