Saint Bernard de Tiron, abbé

Bernard naquit dans les environs d’Abbeville vers l’année 1046. D’abord moine à Poitiers, au monastère Saint-Cyprien, il suivit en 1156 le moine Gervais à l’abbaye de Saint-Savin, afin d’y faire revivre la discipline monastique. Attiré cependant par la solitude, il quitta son couvent pour devenir, avec Robert d’Arbrissel, Pierre de l’Etoile, Vital ou Raoul de la Fustaie, un des animateurs du mouvement monastique et érémitique du XIe siècle. Ayant fui les sollicitations, il est rejoint par quantité de disciples pour lesquels il doit fonder l’abbaye de Tiron, près de Chartres, en 1109. Lorsqu’il mourut le 14 avril 1117 sa fondation comptait plus de 600 moines.

Haut de page