Sainte Marie-Euphrasie Pelletier

Née le 31 juillet 1796 à Noirmoutier, en pleine tourmente révolutionnaire, Rose-Virginie Pelletier fit ses études à Tours où elle découvrit le « Refuge de Notre-Dame de charité », un couvent austère qui accueillait les « filles repenties ». Appelée à la vie religieuse, elle se consacre au relèvement des « filles tombées » en créant à Angers un nouveau refuge qu'elle appelle « Le Bon Pasteur ». Rose-Virginie, qui était devenue en religion Marie-de-Sainte-Euphrasie, mourut le 24 avril 1868.

Haut de page