Bienheureux Antoine Zawistowski, prêtre  et Stanislas Starowieyski

Bienheureux Antoine ZawistowskiAntoine Zawistowski, né le 10 novembre 1882 à Strumiany en Pologne dans une famille d’agriculteurs, entre en 1899 au séminaire de Lublin, pour être ordonné prêtre en 1906. Prêtre diocésain, il passe quelques années en paroisse avant d’être nommé vice-recteur et professeur de théologie au séminaire. Confesseur et prédicateur apprécié il deviendra président de l’Action catholique et sera l’un des collaborateurs du père Maximilien Kolbe. Après l’invasion de la Pologne par l’Allemagne, il est arrêté avec une centaine d’autres prêtres et séminaristes, interné à Lublin puis transféré le 14 décembre 1940 au camp de concentration de Dachau. Là, il continue sa mission apostolique, malgré les vexations et les privations, à pratiquer un intense apostolat parmi les déportés. Plusieurs fois torturé et battu il meurt dans le camp le 4 juin 1942.

Stanislas StarowieyskiStanislas Starowieyski naquit le 11 mai 1895 dans une famille de propriétaires terriens à Ustrobna (en Pologne actuelle). Il fréquente un temps le collège jésuite de Chyrow, puis intègre une académie militaire et devient officier de l’Empire d’Autriche-Hongrie. Après avoir combattu durant la première guerre mondiale, il participa à la création de l’armée du nouvel état polonais indépendant et s’illustra encore dans la guerre polono-ukrainienne. Il se marie en 1920 et aura six enfants. Bien que laïc, dans sa famille d’abord puis dans la société polonaise, il développa un apostolat intense et fécond, à la fois spirituel et social.

Haut de page