Saint Prosper

Né vers 390 en Aquitaine. A Marseille vers 428, puis rédacteur à la chancellerie pontificale, à Rome, à partir de 440 et même secrétaire du pape saint Léon le Grand. Il rédigea une Histoire universelle où il résume Eusèbe et saint Jérôme. Il exposa aussi la doctrine de saint Augustin qu'il défendit âprement contre les calomnies des évêques Gaulois et réfuta le pélagianisme. Il était marié et dans une lettre rimée destinée à son épouse, il écrit : « Faisons en sorte, chère amie, que la vie que nous menons soit chrétienne. Rends-moi les devoirs que je dois te rendre. Veille sur celui qui doit veiller sur toi. Sois ma consolation dans mes peines. Réprimande-moi lorsque l'orgueil me fait lever la tête. Relève-moi si je tombe. Et toi, pareillement, reprends-toi lorsque je te signale quelque faute. Qu'il ne nous suffise point d'être un seul corps; soyons aussi une seule âme. »

Haut de page