Saint Pélage, martyr

Saint PelagePélage, né à Albeos en Espagne en 912 fut élevé par son oncle l’évêque de Tui, Hermoigio. En 920 lors d’un voyage, ils sont attaqués et capturés par le calife Abd-al-Rahman II. Après trois ans de captivité son oncle est libéré mais Pélage est gardé en otage. C’est qu’entre temps il est devenu un beau jeune homme que convoite le calife. Ce dernier lui propose sans cesse richesses et honneurs s’il renonce à la foi chrétienne et accède à ses désirs. Lassé de ses refus le calife livrera Pélage aux bourreaux qui l’écartèleront le 26 juin 925 à Cordoue avant de jeter son corps dans le Guadalquivir. De pieux chrétiens recueilleront celui-ci en secret et l’enterreront au cimetière de Saint-Genès. En 999 il sera transporté à Oviedo et déposé au monastère des bénédictins.

Haut de page