×

Avertissement

Échec du renommage

Saint Ariald, martyr

Martyre de saint ArialdAriald, né en 1010 près de Côme en Italie, avait voyagé et étudié en différents endroits, dont Laon et Paris, avant d’être ordonné diacre à Milan. Rapidement il constata que de nombreux clercs de la ville avaient une vie dissolue et pratiquaient la vente des indulgences. Il s’en émut auprès de Guido, l’évêque de Milan, qui, au lieu de sévir contre les clercs concernés, l’excommunia. Ariald en appela au pape qui, non seulement leva l’excommunication, mais le chargea aussi de la réforme du clergé local et excommunia l’évêque. Les partisans de celui-ci déclenchèrent une émeute au cours de laquelle Ariald fut blessé. Transporté sur une île du lac Majeur il fut rejoint par deux partisans de l’évêque qui le martyrisèrent le 27 juin 1066 avant de jeter son corps dans le lac. Quelques mois plus tard on retrouva son corps que l’on transporta à l’église Saint-Ambroise de Milan avant de l’enterrer dans l’église Saint-Celsus. L’année suivante le pape Alexandre II canonisait Ariald et le déclarait martyr.

Haut de page