Saint Symphorien, martyr

Saint SymphorienCe jeune de dix-huit ans vivait à Autun quand il fut arrêté par les autorités romaines pour avoir troublé le déroulement d’une procession en l’honneur de la déesse Bérécynthe. Ayant refusé d’abjurer sa foi chrétienne : « Pour moi, c’est du Christ que j’espère mes richesses, c’est au Christ que, par devoir et par vœu, je livrerai ma vie. Tu peux disposer, pour un temps, de mon corps, dit-il au magistrat, mais non de mon âme. Le seul Dieu que j’adore, le seul que je sers, c’est le Dieu tout-puissant qui m’a créé : je te l’ai déjà dit : je suis chrétien. ». Il fut conduit hors des portes de la ville et exécuté, c’était aux alentours de l’an 275. Du haut des remparts, sa mère l’exhortait à la fidélité par ces mots que reprit la Préface des défunts : "Courage mon fils ! Ta vie ne te sera pas enlevée ; elle te sera échangée contre une vie meilleure.".

La Vierge Marie, reine

Vierge Marie, reineLes litanies le chantaient depuis des siècles: "Reine des anges... reine des patriarches ... reine des apôtres ..." Le Pape Pie XII ne fait que reprendre cette longue tradition en instaurant la fête de "Marie, reine", en 1954.

Bienheureux Thomas Percy, Guillaume Lacey, Richard Kirkman, Jean Wall et Jean Kemble, martyrs

Comte de Northumbrie, Thomas Percy fut incarcéré pendant trois ans puis il eut la tête tranchée à York, sous la reine Élisabeth Ière, pour sa fidélité à l’Église catholique romaine en 1572.
Les deux prêtres G
uillaume Lacey et Richard Kirkman furent condamnés à mort en 1582 parce que restés fidèles à l'Église catholique. Ils furent conduits au supplice du gibet à York. Guillaume Lacey était originaire de Settle et avait transformé sa maison en refuge pour les catholiques persécutés. Resté veuf par deux fois, il partit à Reims pour étudier la théologie et c'est à Rome qu'il avait reçu l'ordination sacerdotale. A son retour en Angleterre, il fut arrêté durant la célébration de la messe.

Jean Wall était originaire du Lancashire, il se prépara au sacerdoce au séminaire de Douai, puis à Rome où il devient Frère Mineur sous le nom de Joachim de Sainte Anne. Après plus de vingt ans de ministère pastoral exercé en cachette, il fut arrêté, condamné à mort comme prêtre fidèle à l'Église romaine, pendu et dépecé près de Redhill, Corcester sous le roi Charles Ier, en 1679.        

Jean Kemble était originaire de l'Herefordshire, il fit ses études sacerdotales à Douai où il fut ordonné prêtre. Il exerça son ministère dans la clandestinité pendant cinquante-trois ans, et fut finalement arrêté à l’âge de quatre-vingts ans, condamné à mort et conduit à la potence à Hereford, en 1679.

Bienheureux Siméon Lukac, évêque et martyr

Bienheureux Siméon Lukac évêque et martyrPrêtre ukrainien gréco-catholique, né en 1893. Malgré les interdictions du régime communiste athée, il administrait clandestinement les sacrements aux fidèles catholiques de rite byzantin, et fut pour cela arrêté pour sa foi par la police secrète des Soviets le 26 octobre 1949 et emprisonné jusqu'au 11 février 1955. Libéré il reprit son ministère en secret. Emprisonné encore en juillet 1962 puis mis à mort en 1964, à Starunya, près d’Ivano-Franksivsk, auparavant Stanislav, en Ukraine.

Bienheureux Elie Leymarie de Laroche, martyr

Élie Leymarie de Laroche, prêtre de Périgueux. Il refusa de prêter le serment de la Constitution civile du clergé. A cause de cela, il fut jeté sur "les Pontons de Rochefort" et de là, incapable de marcher, débarqué comme un ballot sur l’île Madame, où il mourut.