Sainte Félicité, martyre

Sainte FeliciteVeuve romaine, elle fut livrée au martyre avec ses fils à Rome sous l'empereur Marc-Aurèle (+ v. 165). Elle est enterrée sur la via Salaria à Rome

Saint Colomban

Saint ColombanNé dans le Leinster (Irlande) en 543, il entra vers ses 20 ans au monastère de Bangor. La vie monastique qu'il y suivit et l'exemple de l'abbé Comgall forgèrent la conception du monachisme qu'il fixa et diffusa plus tard. Vers 580, il quitta l'Irlande avec douze compagnons pour une mission sur le continent, où les grandes migrations germaniques avaient fait retomber des régions entières dans le paganisme. Accepté, refusé, repoussé, mais toujours fondateur d'abbayes dont le rayonnement sera l'un des éléments les plus dynamiques de l'évangélisation durant l'ère mérovingienne. Le plus célèbre de ses monastères est sans aucun doute celui de Luxeuil en Franche-Comté. Il dut fuir la Gaule sous la menace de la reine Brunehaut, il se réfugia à Bobbio en Emilie-Romagne où il fonda son dernier monastère. Il y mourut le 23 novembre 615.

Saint Clément Ier, pape et martyr

Saint Clement 1er, papeDisciple de saint Paul qui en parle dans sa lettre aux Philippiens (IV 3), il fut le troisième successeur de saint Pierre sur le siège de Rome (de 88 à 97). “Il avait vu, dit saint Irénée, les Apôtres eux-mêmes et avait été en relation avec eux: leur prédication résonnait encore à ses oreilles et leurs travaux étaient encore devant ses yeux”. Sa lettre aux Corinthiens est le premier document où l'on voit l'Eglise de Rome intervenir dans une autre Eglise pour qu'y vive la charité, document inappréciable par la fraîcheur du texte si proche des rédactions des évangélistes. Selon la tradition, il aurait été exilé en Crimée à Cherson où il aurait subi le martyre par noyade. Ses reliques furent ramenées à Rome par les saints Cyrille et Méthode au IXe siècle.

Bienheureux Miguel Augustin Pro, martyr

Miguel Augustin ProBienheureux Miguel Augustin Pro martyrMexicain, il est né à Guadalupe et entre chez les jésuites. En raison de la persécution, il s'enfuit en Californie, se rend en Espagne pour continuer ses études et est ordonné prêtre à Amiens en 1925. Rentré au Mexique en 1926. Il est arrêté en 1927, condamné à mort sans jugement et fusillé en criant “Vive le Christ Roi”.

Bienheureuse Marie-Cécile, martyre

Bienheureuse Marie CecilePrès de Madrid, en 1936, la bienheureuse Marie-Cécile (Marie-Félicité Cendoya y Araquistain), vierge de l’Ordre de la Visitation et martyre. Dans la persécution religieuse au cours de la guerre civile espagnole, ses sœurs ayant été arrêtées en son absence, elle se livra d’elle-même la même nuit aux miliciens et fut fusillée à l'aube du 23 novembre 1936, devant un mur du cimetière de Madrid.

Bienheureuse Marguerite de Savoie

Bienheureuse Marguerite de SavoieÉpouse du marquis de Montferrat, elle fut une épouse attentive à l'égard de son mari et des enfants de son premier mariage. Comme elle-même ne put avoir d'enfants, ce furent les pauvres qui le devinrent par sa générosité. Elle supportait avec peine la magnificence de la vie de son époux, gouverneur de la république de Gênes. Devenue veuve et régente, elle éleva, avec un grand souci de générosité, son beau-fils jusqu'à sa majorité. Critiquée comme une dévote opiniâtre parce qu'elle ne voulait pas se remarier, elle supporta toutes les calomnies et les insultes avec grande patience. Elle entra dans le Tiers-Ordre de Saint-Dominique, guidée par saint Vincent Ferrier, se dépouillant de toutes ses richesses et se retira pour se consacrer à Dieu dans le monastère de moniales de l’Ordre des Prêcheurs qu’elle avait fondé, où elle mourra en 1464.

Mardi 14 Novembre 2017
Haut de page