Saint Léonidas

Martyr de la foi sous Septime Sévère, à Alexandrie, en 203, saint Léonide est le père d'Origène, l'un des plus grands penseurs chrétiens de l'Antiquité (185-254). Rhéteur, philosophe et professeur de renom, Léonide dirigea les premières études et la formation religieuse de son fils. Origène avait environ 17 ans quand son père fut arrêté. Désireux de mourir avec lui pour la foi, il voulut le rejoindre devant le tribunal. Sa mère dut cacher ses vêtements pour l'empêcher de sortir de la maison. Léonide eut la tête tranchée ; ses biens furent confisqués ; une riche femme pourvut aux besoins de sa veuve et de ses sept enfants.

Bienheureux Etienne de Petervarad

Franciscain hongrois, torturé par les Tartares musulmans, il renia sa foi. Ensuite, il recouvra son courage, témoigna du Christ devant le khan et fut cruellement mis à mort en 1334.

Bienheureuse Marie-Gabrielle Sagheddu

Bienheureuse Marie Gabrielle SaghedduNée en 1914, cette italienne entra au monastère des Trappistines de Grottaferrata en 1937. Elle y offrit sa vie pour l'unité de l’Église. Décédée le 23 avril 1939, elle a été béatifiée en 1983.

Saint Laurent Giustiniani

Lorenzo GiustinianiNé à Venise en 1381, prêtre en 1406 chez les Chanoines réguliers, il fut nommé évêque de Castello en 1433. Toute sa vie, il s'efforça de promouvoir la réforme de l'Église, tout en vivant dans une grande austérité. Il travaillait sans relâche à la pastorale, s'adonnait avec ferveur aux activités spirituelles, il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages mystiques. Le siège de Castello ayant été déplacé à Venise, il en devint le premier patriarche en 1451, jusqu’à sa mort, le 8 janvier 1456.

Go to top