Sainte Marie-Madeleine de Pazzi, vierge

Sainte Marie Madeleine de PazziMarie-Madeleine De Pazzi (1566-1607), carmélite florentine, fut appelée par le Seigneur aux plus hautes expériences mystiques à travers des purifications douloureuses. Mais c'est en cheminant humblement dans la pauvreté, la chasteté et l'obéissance qu'elle assurait sa montée vers Dieu et qu'elle y conduisait les autres.

Saint Grégoire VII, pape

Saint Gregoire VIILe moine Hildebrand, devenu le pape Grégoire VII (1073-1085), domine toute l'histoire du Moyen-Age. Alliant une claire vision des besoins de son temps à un courage intrépide, il n'eut qu'un objectif : arracher l’Église au pouvoir féodal et restaurer la discipline dans le clergé. On vit alors un pape excommunier et déposer l'empereur romain germanique (1077). Ayant aimé la justice et haï l'iniquité, il mourut en exil à Salerne.

Saint Bède le Vénérable, prêtre et docteur de l'Eglise

Bède le VenerableBède (673-735) passa toute sa vie à l'abbaye de Jarrow (Angleterre). « Prie et travaille », ordonne saint Benoît. Bède n'eut pas d'autre idéal. Sa tâche fut avant tout d'ordre intellectuel : de l'histoire de l'Angleterre à celle des martyrs et au commentaire de la Bible, rien ne lui était étranger. Mais il ne sacrifia jamais la prière à l'étude.

Bienheureux Pierre de Castelnau, martyr

Bienheureux Pierre de Castelnau Originaire de la région de Montpellier, il fut archidiacre de Maguelonne. C'est là qu'il eut à lutter contre l'hérésie naissante des Albigeois. Légat du Siège apostolique et inquisiteur, il parcourt la province de Toulouse, connaît des relations orageuses avec le comte Raymond de Toulouse et se désole des piètres résultats qu'il obtient. Non loin de Saint-Gilles du Gard, il sera assassiné d'un coup de lance en 1208.

 

Go to top