Sainte Marie-Madeleine de Pazzi, vierge

Sainte Marie Madeleine de PazziMarie-Madeleine De Pazzi (1566-1607), carmélite florentine, fut appelée par le Seigneur aux plus hautes expériences mystiques à travers des purifications douloureuses. Mais c'est en cheminant humblement dans la pauvreté, la chasteté et l'obéissance qu'elle assurait sa montée vers Dieu et qu'elle y conduisait les autres.

Saint Grégoire VII, pape

Saint Gregoire VIILe moine Hildebrand, devenu le pape Grégoire VII (1073-1085), domine toute l'histoire du Moyen-Age. Alliant une claire vision des besoins de son temps à un courage intrépide, il n'eut qu'un objectif : arracher l’Église au pouvoir féodal et restaurer la discipline dans le clergé. On vit alors un pape excommunier et déposer l'empereur romain germanique (1077). Ayant aimé la justice et haï l'iniquité, il mourut en exil à Salerne.

Saint Bède le Vénérable, prêtre et docteur de l'Eglise

Bède le VenerableBède (673-735) passa toute sa vie à l'abbaye de Jarrow (Angleterre). « Prie et travaille », ordonne saint Benoît. Bède n'eut pas d'autre idéal. Sa tâche fut avant tout d'ordre intellectuel : de l'histoire de l'Angleterre à celle des martyrs et au commentaire de la Bible, rien ne lui était étranger. Mais il ne sacrifia jamais la prière à l'étude.

Saint Jean Calybite

Surnommé "le pauvre pour le Christ", il était né dans une famille sénatoriale. Il quitta clandestinement le domicile familial très jeune pour entrer au monastère des Acémètes à Constantinople. Rongé par le remords d’avoir causé une si grande douleur à ses parents, il décide de retourner dans sa famille. Personne ne pouvait reconnaître en cet homme vieilli par les pénitences le jeune aristocrate parti trois ans auparavant. Reçu comme un mendiant, il réussit tout de même à convaincre les siens de le laisser s’installer dans une cabane toute proche. Plusieurs années après, lorsqu’il sent la fin approcher, Jean fait appeler sa mère et lui avoue son identité. Et c'est alors qu'il remit son âme à Dieu, en 450.

Go to top