Saint Raoul, évêque de Bourges

Raoul était fils de Raoul comte de Quercy, proche parent de Wiffroi comte de Bourges, et comme ce dernier, proche parent de la maison royale de France. En 823 il entra à l’abbaye de Solignac en Limousin fondée au VIIe siècle par saint Eloi et il en devint abbé quelques années plus tard. Après avoir aidé à la fondation de plusieurs monastères il fut sacré évêque de Bourges à la fin de 842 dans une période troublée par les guerres que menait Charles le Chauve contre Pépin II, roi d’Aquitaine et descendant direct de Charlemagne. En 845 il participa aux négociations entre les deux belligérants, et en 855 il sacra solennellement roi d’Aquitaine, à Limoges, Charles le Jeune fils de Charles le Chauve malgré son amitié avec Pépin II. Raoul participa à plusieurs conciles, celui de Meaux en 845, de Toul en 859, de Tousy en 860 et de Pitres en 862. Il fut le premier prélat de Bourges qui obtint du pape la qualité de Primat des Aquitaines et des Narbonnaises, au grand dam de l’archevêque de Narbonne. Respecté de tous il rédigea quarante-cinq capitulaires, ou instructions pastorales, pour les prêtres de son diocèse dans lesquelles il indiquait les règles qu’ils devaient observer et qui sont toujours d’actualité, à partir des instructions des pères de l’Église et des canons conciliaires. Il mourut en 866.

Haut de page