Saint Valérien, évêque

A l'époque de la persécution du roi Genséric et des Vandales en Afrique, l’évêque d’Avensa (Tunisie actuelle), Valérien, fut sommé de se convertir à l'arianisme et de livrer les livres et les objets du culte catholique. Malgré ses quatre-vingt ans, il refusa. Il fut jeté dehors de la ville avec défense que personne ne le reçoive ni dans aucune maison, ni même dans un champ. Il n'eut plus que les chemins pour demeure, exposé au soleil, au vent et aux injures du temps. Il mourut d'épuisement en 457.  

Go to top