Il y a un temps pour tout

Pentecote 2018Le « Temps ordinaire » qui commence après la solennité de la Pentecôte, couronnement du Temps pascal, selon le calendrier liturgique, s’ouvre, à l’Office des lectures, par le beau texte de l’Ecclésiaste : « Il y a un moment pour tout, et un temps pour chaque chose sous le ciel : un temps pour donner la vie, et un temps pour mourir ; un temps pour planter, et un temps pour arracher. Un temps pour tuer, et un temps pour guérir ; un temps pour détruire et un temps pour construire. Un temps pour pleurer, et un temps pour rire ; un temps pour gémir, et un temps pour danser. Un temps pour jeter des pierres, et un temps pour les amasser ; un temps pour s’étreindre, et un temps pour s’abstenir. Un temps pour chercher, et un temps pour perdre ; un temps pour garder, et un temps pour jeter. Un temps pour déchirer, et un temps pour coudre ; un temps pour se taire, et un temps pour parler. Un temps pour aimer, et un temps pour ne pas aimer ; un temps pour la guerre, et un temps pour la paix. » Notre existence n’est-elle pas un assemblage de moments contrastés, d’activités parfois opposées, de sentiments et d’état d’âme successifs qui couvrent une gamme des plus variées ?

Lire la suite...

Messe traditionnelle

Chaque dimanche de juillet et d’août, une messe supplémentaire est proposée à 9h, célébrée dans la chapelle St-Aygulphe (derrière le chœur de l’église). Elle est célébrée selon la forme extraordinaire de notre rite romain. Elle offre ainsi un horaire plus commode aux matinaux et répond aux souhaits légitimes de ceux qui sont attachés au rite dit « de St-Pie V », parmi les nombreux vacanciers que nous sommes heureux d’accueillir. Elle peut aussi être l’occasion à tel ou tel de redécouvrir la beauté de ce rituel qui met en avant le caractère sacré de la messe, loin de toutes les polémiques qui ont blessé notre Eglise avant la décision pacificatrice de Benoît XVI de rendre accessible à tous la totalité de notre patrimoine liturgique.

Cinquante ans de sacerdoce !

Guy ChristenLe 30 juin 1968, l’abbé Guy Christen était ordonné prêtre. Dans sa riche « carrière », il a consacré six ans au service de la paroisse de Saint-Aygulf (de 1980 à 1986) durant lesquels il a su relancer la dévotion à notre saint patron avec la procession de saint Aygulf, a embelli notre église avec la série de vitraux réalisés par Jacques Dorchies (partie droite) et surtout animé la communauté paroissiale avec le souci des plus petits. Parmi ses nombreuses missions, il reçut ensuite celle de vicaire épiscopal pour la marine, c’est-à-dire de responsable national de toute l’aumônerie militaire auprès de cette arme. Retiré à Saint-Aygulf depuis 2005, il reste aumônier de la Maison de Lachenaud à Fréjus et rend encore des services ponctuels à notre paroisse. Il a célébré le 30 juin dernier la messe de son jubilé sacerdotal avec la communauté paroissiale qui a pu le féliciter autour d'un verre de l'amitié sur le parvis.

Nomination

Chanoine Boussand rMonseigneur Rey, notre évêque m’a demandé de prendre la responsabilité des paroisses de Lorgues, Le Thoronet et Saint-Antonin à partir du 1er septembre prochain, après neuf ans de présence à Saint-Aygulf. Il s’agit d’un véritable arrachement pour le curé qui s’était sincèrement attaché aux habitants, mais d’une décision cohérente avec la mise à disposition de lui-même que fait tout prêtre entre les mains de son évêque pour être prêt à la mission qu’il voudra lui confier. L’usage est d’ailleurs de réexaminer au moins tous les six ans la situation de chaque prêtre en vue d’un éventuel transfert, à plus forte raison au bout de neuf. Chaque mutation est par ailleurs l’occasion pour les paroisses concernées de retrouver un nouveau dynamisme. Je ne doute pas que le nouveau pasteur, l'abbé Pascal-Marie Bouloy, actuel curé de la Croix-Valmer, apportera le meilleur de lui-même et surtout saura proposer ce que l’Église doit à chacun : un chemin accessible et authentique pour accueillir le Christ et son salut. Je vous invite à le recevoir chaleureusement. Enfin, je tiens à remercier chacun de vous pour tout ce que vous m’avez donné au cours de ces neuf ans, votre confiance et votre amitié, et regrette d’avoir déçu tel ou tel, notamment dans mon manque de disponibilité ces derniers temps. L’expérience m’a prouvé depuis ma première paroisse que les liens tissés durant le ministère ne s’effacent jamais, même s’ils s’expriment différemment puisque la règle impose une distance par égard au successeur. Je vous retrouverai en tout cas avec plaisir à Lorgues s’il vous vient l’idée d’y faire un détour. Mais d’ici-là, nous avons encore trois mois à partager ici et des projets à mener à terme…  Je célébrerai ma dernière messe dominicale, le dimanche 26 août. Dès le samedi 1er septembre, un mariage m’attend dans ma nouvelle paroisse de Lorgues, pendant que le nouveau curé prendra ses marques et célèbrera la fête de Saint-Aygulf en grande pompe le dimanche 2 septembre, parmi vous.

Les moments musicaux sur l'orgue de Saint-Aygulf

Orgue Kleuber Saint Aygulf r

Mercredi 4 juillet a commencé pour notre bel orgue baroque allemand, tout juste remis en état après un petit problème de santé, notre saison de « Moments musicaux » qui rythmeront chacun des mercredis de ce mois, de 19 à 20h.

C’est l’organiste Nicolas Loth qui est venu d'abord proposer une série de pièces, de Bach et Buxtehude à Knecht et Krebs.

Le mercredi 11 juillet, Jérémie Noyer a offert un panel de morceaux de Bach à nos jours, le mercredi 18 juillet ce seront deux organistes : Jean Barragan et Loïc Furnon qui nous feront découvrir l’orgue à travers les temps, puis le mercredi 25 juillet Stelian Nano avec les organistes du Saint-Empire.

Entrée libre et gratuite, sortie libre également (!) et généreuse, avec un panier permettant de déposer sa participation pour l'organiste et récolter des fonds pour notre facture de vitraux, d'isolation et de peintures.

Les vitraux sont de retour

Les travaux commencés le lundi 5 février 2018 ont permis de poser une isolation efficace contre le froid et la chaleur, un nouveau plafond et un éclairage plus agréable, le tout en conformité avec les normes de sécurité imposées.IMG 0499 r2 Les vitraux de façade, quant à eux, étaient partis à la restauration, voilà qu'ils sont de retour, flambant neufs et consolidés pour quelques décennies. La peinture des murs s’impose maintenant… Pour nous aider à financer ce chantier devenu nécessaire et qui ne bénéficie d’aucune aide hormis la vôtre, tout don sera le bienvenu.

EOS 7D6750 r2Votre participation (chèque à l’ordre de « paroisse de St-Aygulf ») peut être déposée dans la boîte-aux-lettres de la porte du presbytère. Elle donnera droit à un reçu fiscal pour que votre don soit déductible de vos impôts. Merci à tous !

Se mettre à l’école des saints

Il est bien de fêter les saints et de prier pour que leur exemple nous stimule mais si nous ne les connaissons pas, cela reste bien factice. Le site de la paroisse vous permet de vous y aider. Sur la gauche de la page d’accueil une ligne « recevoir les saints du jour » vous invite à inscrire votre adresse mail puis à cliquer sur « s’inscrire » et vous recevrez chaque matin quelques lignes présentant les principaux saints fêtés le jour même, elles vous feront découvrir des visages insoupçonnés de la sainteté, elles vous conduiront peut-être à vouloir en approfondir quelques uns. N’hésitez pas, vous ne risquez rien sinon de finir par leur ressembler. Une touche « se désinscrire » permet tout aussi facilement de faire un autre choix…

Mardi  17 Juillet

Pour recevoir chaque matin quelques lignes présentant les principaux saints fêtés le jour même il suffit de s'inscrire avec son adresse de messagerie.

Désinscription à tout moment

Offices dominicaux
Samedi à 18h (messe anticipée)
Dimanche à 10h45.

Messes Saint Pie V

Comme chaque été, une messe en forme extraordinaire (dite de St Pie V, en latin), sera célébrée chaque dimanche à 9h, du 1er juillet au 26 août ainsi que le 15 août.

Le Denier de l’Église

il faut y penser !

A LIRE...

Une histoire détaillée et magnifiquement illustrée des évêques de Fréjus du IVème siècle jusqu’à nos jours.
 
(240 pages, 99 illustrations, 60 blasons),
 
Scan2r2
Auteur :
abbé Alain Boussand,
Curé de Saint-Aygulf
En vente au presbytère (24 €) ou expédié franco de port (30 €) (bon de commande)