Travaux eglise rLes travaux commencés le lundi 5 février 2018 ont permis de poser une isolation efficace contre le froid et la chaleur, un nouveau plafond et un éclairage plus agréable, le tout en conformité avec les normes de sécurité imposées. Dans quelques semaines, cette première tranche s’achèvera avec la partie qui surplombe l’autel. Les vitraux de façade, quant à eux, sont partis à la restauration, ils devraient revenir flambant neufs et consolidés pour quelques décennies dans le courant du mois de juin. La peinture des murs s’impose maintenant… Pour nous aider à financer ce chantier devenu nécessaire et qui ne bénéficie d’aucune aide hormis la vôtre, tout don sera le bienvenu.

Travaux vitraux rVotre participation (chèque à l’ordre de « paroisse de St-Aygulf ») peut être déposée dans la boîte-aux-lettres de la porte du presbytère. Elle donnera droit à un reçu fiscal pour que votre don soit déductible de vos impôts. Ceux qui en font la demande explicite verront en plus leur nom inscrits sur les vitraux restaurés. Merci à tous !

Le diocèse de Fréjus-Toulon a ouvert sa campagne annuelle pour le « Denier de l’Eglise », la contribution financière volontaire des baptisés (mais pas que…) à la vie de l’Eglise qui ne repose que sur votre générosité.

Vous trouverez sur la table à la sortie de l’église les enveloppes destinées à recevoir votre don et à vous donner quelques informations à ce sujet (déduction fiscale, etc.). N’hésitez pas à vous servir et à prendre largement, y compris pour vos amis et voisins : la diffusion du message passe aussi par vous !

Voici à ce propos le message de notre évêque :

« Chers amis,

 Chaque année, votre Eglise a besoin de vous pour poursuivre sa mission. La mission de l'Eglise, c'est de vous accompagner à toutes les étapes de la vie : baptême, communion, mariage, funérailles... C'est aussi d'apporter de l'aide à ceux qui en ont besoin. Pouvoir compter sur un prêtre, sur son curé, ça fait du bien ! Comment les aider à se rendre disponibles ? Comment leur montrer qu'ils nous sont chers ? Comment leur assurer un salaire pour vivre ? Donner au Denier est une manière concrète et nécessaire de participer au bien que fait l'Eglise. Le Denier c'est plus qu'une contribution, c'est un geste de foi et de soutien vis-à-vis de tous ceux qui font rayonner notre Eglise.»

 Mgr Dominique Rey
Évêque de Fréjus-Toulon

L'Eglise catholique ne reçoit aucune subvention, ni de l'Etat, ni du Vatican. Elle ne vit que de dons. Seule votre participation la fait vivre.

Rigueur et transparence

Nos comptes sont certifiés par un commissaire aux comptes indépendant, et consultables sur demande.

Quand donner ?

Avant le 31 décembre pour pouvoir bénéficier d'une déduction fiscale et au moins une fois par an.

Déduction fiscale

Pour tout don supérieur à 5€, vous recevez systématiquement un reçu fiscal environ 1 mois après votre don. Si vous êtes imposable, cela vous permettra de déduire de votre impôt sur le revenu 66% de la valeur de votre don, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Les prêtres vivent seulement grâce à vos dons au Denier.

Quelques repères :

450€   > ce que reçoit un prêtre chaque mois

680€   > charges sociales par prêtre chaque mois

La quête destinée à la paroisse : chauffage, électricité, entretien.

Les dons de paroisse affectés à un projet spécial : rénovation, achat d'une sono, de chaises...

Les dons au Séminaire consacrés à la formation des futurs prêtres.

Notre PèreA partir de ce dimanche 3 décembre 2017, premier dimanche de l’année liturgique, les évêques de France ont demandé qu’une nouvelle traduction de la prière du Notre Père entre en usage dans toute forme de liturgie publique. Ce texte adopté par les commissions francophones ad hoc a été approuvé par la Congrégation romaine pour le culte divin et la discipline des sacrements et élaboré en concertation avec les autres communautés chrétiennes non catholiques : ainsi le Conseil d’Églises chrétiennes en France (CÉCEF) recommande-t-il également son emploi à partir de l’Avent 2017 dans toute célébration œcuménique. Voici donc le texte que nous emploierons désormais ensemble et qu’il convient que chacun de nous mémorise, au prix d’un petit effort : l’obéissance à l’Église et la communion entre tous le valent bien, mais en lisant cet article, chacun comprendra l’enjeu et finalement la nécessité de ce petit changement.

Il est bien de fêter les saints et de prier pour que leur exemple nous stimule mais si nous ne les connaissons pas, cela reste bien factice. Le site de la paroisse vous permet de vous y aider. Sur la gauche de la page d’accueil une ligne « recevoir les saints du jour » vous invite à inscrire votre adresse mail puis à cliquer sur « s’inscrire » et vous recevrez chaque matin quelques lignes présentant les principaux saints fêtés le jour même, elles vous feront découvrir des visages insoupçonnés de la sainteté, elles vous conduiront peut-être à vouloir en approfondir quelques uns. N’hésitez pas, vous ne risquez rien sinon de finir par leur ressembler. Une touche « se désinscrire » permet tout aussi facilement de faire un autre choix…